Les manifestations contre la réforme du code du travail ont réuni beaucoup de monde dans la région : entre 1400 et 2000 personnes à Alès, 300 à Bagnols sur Cèze, 3000 à 5000 à Nîmes. A Alès, le défilé a été actif.

Le tract suivant a été distribué : Tract sur les ordonnances Macron

Le collectif exploités énervés a pu prendre la parole en début de manifestation. Lors de celle-ci, une assemblée de lutte dès lundi 18 septembre 2017 à 18h à la Bourse du Travail d’Alès, a été proposée. Cette assemblée servira à s’organiser, à se préparer pour la manif du 21 et pour envisager la poursuite du mouvement.

Prochains rendez-vous :

  • lundi 18 septembre à 18 h : assemblée de lutte à la Bourse du travail d’Alès
  • Manifestation le 21 septembre
  • vendredi 22 septembre à 19h30 : réunion publique Exploités Enervés au local la Rétive (42 faubourg d’Auvergne à Alès)